Niveau d’autosuffisance en riz

riz

D’après l’étude filière riz FAO/PNUD, la consommation en riz par tête de la Région Nord-Ouest, traduit l’homogénéité des consommateurs ruraux, autour de 145 Kg par tête et par an. Le taux de transformation du paddy en riz serait en moyenne de 65 %. La Région est fortement excédentaire. 61 % de la production sont destinés à l’autoconsommation. L’excédent, soit 39%, rentre systématiquement dans le circuit de la commercialisation.

En amont, les points de ventes, sont en grande partie localisés dans les villes, les chefs lieu de District. Trois types de vendeurs d’intrants se distinguent dans la Région : les coopératives FFTA SOFIA ( dans la Région Nord ), l’ ONG (SAF / FJKM) et les opérateurs privés (AGRIVET). Pour la commercialisation, les grossistes achètent le paddy aux petits collecteurs, les transforment auprès des décortiqueries et assurent l’acheminement vers les détaillants soit dans la Région même, soit dans les Régions périphériques : DIANA, SAVA, Majunga et Analamanga.

Les autres cultures vivrières

La Région SOFIA révèle une très forte prépondérance des activités vivrières assez diversifiées. Le manioc et le maïs sont associées à la riziculture.
A titre indicatif, les informations suivantes peuvent être données :

  • Maïs : 10 ares par exploitation
  • Patate Douce 4 ares par exploitation
  • Haricot 7 ares par exploitation
  • Le manioc nd

Comments are closed.