Les cultures maraîchères

Les cultures maraîchères, dont les gammes sont très peu étendues malgré les aptitudes agro-climatiques de la Région, sont largement dominées par les oignons et les tomates. Le rendement moyen à l’hectare de l’oignon de la Région est le plus élevé du Faritany avec 18 tonnes à l’hectare dans les baiboho de Mampikony et 15 tonnes à l’hectare dans la Région de Befandriana – Bealanana. Quatre districts sont concernés par cette spéculation : Antsohihy, Mampikony, Mandritsara et Port-Bergé. La superficie totale cultivée en cultures maraîchères est de 552 hectares essentiellement localisée à Mandritsara, lequel détient les 70 % des surfaces en légumes.

Organisation de la filière

Malgré les besoins du marché national et international, comme les Iles de l’Océan Indien (Comores, Seychelles, La Réunion…), la production d’oignons reste stable. Car aucun appui ni stratégie spécifique n’ont été apportés auprès des paysans. Par contre la position de SOFIA, l’existence de surfaces encore exploitables, la présence du port d’Antsohihy, la nouvelle ouverture de la route RN 6 vers le Nord, vers le Centre et le Sud, devraient motiver l’équipe de la Région à réagir et adopter une stratégie agressive visant à développer la filière oignon, pour faire face à ces opportunités.

Commentaires fermés.