Les Aéroports et le trafic aérien

aeroprot

Les Aéroports et le trafic aérien

En matière de trafic aérien, la Région est à peu près bien desservie, d’autant que les installations civiles sont largement doublées par des pistes privées, utilisées par les planteurs (coton, tabac), pour les travaux de soins phytosanitaires, notamment dans les Districts de Port-Bergé et de Mampikony. La Région comprend au total 9 terrains d’aviation sis à Analalava, Bealanana, Antsohihy, Anahidrano, Matsondakana, Befandriana, Port-Bergé, Mandritsara, Mampikony. Actuellement, seuls les terrains Antsohihy, d’Analalava et de Mandritsara, sont fonctionnels pour les vols Air-Mad. A Antsohihy, l’aéroport est à 3km de la ville,. Le trafic y est beaucoup plus intense, 5 arrivées et départs par semaine, reliant le chef lieu à Mahajanga, Mandritsara et Analalava. Le réseau est desservi par les ATR et les twin Oter. L’aérodrome de Mandritsara avec une longueur de 1 200 mètres de pistes en terre, se trouve en ville, ce qui ne manque pas de poser des problèmes de sécurité. L’aérodrome dispose actuellement d’un bâtiment en bon état pour accueillir les passagers.
Avec la prochaine ouverture de la Route, le réseau aérien risque de subir une réduction importante de voyageurs, car le tarif pratiqué actuel (presque 3.000.000Fmg AR) n’est pas à la portée des clients moyens.

Comments are closed.