L’Elevage porcin

Evolution des Cheptels

L’élevage porcin, avec un cheptel de 16 000 têtes pour l’ensemble de la Région en 1999, reste encore une activité marginale avec 2 porcs pour 100 habitants. Les coutumes et la tradition empêchent le développement de cette filière. Car la majorité de la population Tsimihety ou Sakalava s’interdit de toucher à cet animal : c’est « Fady ». Notons que le cheptel de la Région représente 33 % du cheptel total du Faritany de Mahajanga.

Comments are closed.