Le maïs

Le maïs occupe la deuxième place, en superficie, après le riz dans les cultures vivrières 14 070 hectares dans l’ensemble de la région, la superficie cultivée en maïs représente 10 % des superficies en vivrières et 9 % de l’ensemble des superficies cultivées totales. La technique de culture appliquée reste toujours la méthode traditionnelle. Il n’existe pas de programme spécifique d’appui à la production du maïs. Les thèmes vulgarisés, par le PNVA concernent les variétés améliorées et la densité de semis. Cette spéculation occupe 81 % des exploitations agricoles. L’activité est plus développée que le manioc et la superficie moyenne au niveau des exploitations est de 9,7 ares et le rendement reste assez bas moins de 1 tonne à l’hectare. Les superficies cultivées en maïs restent constantes. On n’enregistre aucune évolution spectaculaire en matière de superficie et de production.

Comments are closed.