Le foncier

La propriété foncière présente une situation complexe et conflictuelle dans l’ensemble de la région. Elle se caractérise par la prédominance de la propriété privée, immatriculée et cadastrée. Les propriétés ancestrales, sans titre, ne concernent qu’une faible proportion de terrains. Une généralisation du remembrement des terres du temps colonial et les grandes exploitations reflètent l’inégale répartition des terres entre les grands propriétaires fonciers et les petits paysans. La mise en place et l’application de la nouvelle politique foncière, récemment lancée par le Gouvernement, aidera la Région à résoudre ce problème.

Comments are closed.