La population agricole

agri

Une enquête menée en 1998/1999 montre une nette diminution, par rapport en 1984 – 1985, du taux de la Population Agricole de l’ensemble de la Région qui est passé de 97,8 % en 1984 – 1985 à 64,3 % en 1998 – 1999. Soit une diminution de 17 à 33% en 15 ans. Cette situation peut s’expliquer par l’effet de l’économie moderne et/ou de l’impact de la dégradation continue des conditions de vie dans le monde rural. La nouvelle génération fuit le monde rural, ne s’intéresse plus à l’agriculture et tente de s’émigrer dans les villes, qu’elles soient rurales ou urbaines.
Effectivement cette situation est alarmante étant donné que la technologie de production et les investissements dans le secteur n’ont subi aucune amélioration durant cette période. Et que Madagascar est avant tout, et la Région notamment, un pays à vocation agricole, où la population rurale croît normalement. Conformément à la nouvelle politique de l’Etat, en cohérence avec la « vision Madagascar naturellement », qui veut promouvoir davantage le monde rural, une stratégie de réhabilitation des conditions de vie et du statut de paysan doit être revue et mise en place par la Région, afin d’améliorer son image et de renforcer sa capacité, sa rentabilité et son efficience.

Comments are closed.