La pêche traditionnelle

peche

Largement tributaire des ressources locales, cette activité mobilise près de 1 500 pêcheurs permanents dans toute la zone. Cette activité qui procure des revenus assez substantiels, approvisionne essentiellement les marchés locaux. Les poissons, traités par fumage, sont évacués principalement vers Antananarivo, notamment les “ maimbokely ” pour la fabrication de provende.

Comments are closed.